Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

O. Canteaut, R. Große: Avant-propos

discussions 9 (2014)

Olivier Canteaut, Rolf Große

Avant-propos

Résumé:

Depuis 1999, l'École nationale des chartes et l'Institut historique allemand organisent tous les deux ans une table ronde sur la »Gallia Pontificia«. Ce numéro des »discussions« comprend les actes de la rencontre de 2013, organisée avec la collaboration des Monumenta Germaniae Historica. Son intérêt fut d'examiner si et comment les éditions peuvent de nos jours être justifiées.

Resümee:

Seit 1999 veranstalten das Deutsche Historische Institut Paris und die École nationale des chartes alle zwei Jahre eine Table ronde zur »Gallia Pontificia«. Diese Ausgabe der »discussions« enthält die Beiträge der Tagung aus dem Jahre 2013, an der sich auch die Monumenta Germaniae Historica beteiligten. In ihrem Mittelpunkt stand die Frage, ob und wie sich Editionen heute noch rechtfertigen lassen.

<1>

Depuis 1999, l'École nationale des chartes et l'Institut historique allemand organisent tous les deux ans une table ronde sur la » Gallia Pontificia «. La »Gallia« fait partie du »Göttinger Papsturkundenwerk«, fondé en 1896 par Paul Kehr. Celui-ci crut – ou prétendit – pouvoir mener à bien son projet d'une édition des actes pontificaux avant Innocent III en quelques années seulement. En 1996, le projet fêta son centenaire sans que la dernière ligne droite n'ait été en vue. Ce n'est un secret pour personne que le nombre de chercheurs qui savent préparer des éditions de textes médiévaux, mais aussi de ceux qui les utilisent diminue petit à petit, ce qui rend les projets à long terme plus difficiles à justifier. Cela s'applique également aux sciences auxiliaires de l'histoire qui, au sein des universités, sont en perdition. Aussi, la relève scientifique pour les éditions de textes pourrait-elle faire défaut.

<2>

Heureusement nous disposons, en France, de l'École des chartes qui forme des archivistes paléographes et, en Allemagne, des Monumenta Germaniae Historica qui, depuis deux siècles, publient chaque année de nouvelles éditions. Mais le travail sur les sources est de plus en plus sur la défensive. Ce sont des faits bien connus qui ne nécessitent certainement pas d'explications plus amples. Pourtant, au lieu de nous en plaindre, nous devrions de temps en temps passer en revue notre travail et nos méthodes. L'idée d'organiser une journée d'étude sur ce thème nous a été proposée par Claudia Zey qui, de longue date, est étroitement liée à la »Gallia Pontificia«. Les Monumenta se sont d'emblée associés au projet avec enthousiasme et nous adressons nos remerciements aux directeurs des trois institutions qui ont soutenu cette initiative.

<3>

La table ronde dont les actes sont ici réunis a ainsi été l'occasion de dresser un panorama large de la pratique de l'édition de textes aujourd'hui, permettant d'appréhender les méthodes et problèmes propres à chaque type de sources et de saisir la spécificité des entreprises éditoriales menées en Allemagne et en France. Les documents diplomatiques, qui sont au cœur de la »Gallia Pontificia«, ont retenu toute l'attention; s'y ajoutent les comptabilités, qui constituent un champ de recherche défriché depuis plusieurs décennies par la diplomatique. Mais la table ronde a également réuni des spécialistes des textes juridiques, historiographiques ou encore littéraires, tant en latin qu'en langues vernaculaires. Olivier Poncet offre même le point de vue d'un moderniste sur l'édition de textes. Au-delà de préoccupations et de méthodologies communes, chaque discipline ou champ de recherche écrit ici son histoire propre, à la lumière de laquelle elle regarde vers l'avenir.

<4>

Alors que la parution de ce texte était imminente, nous avons appris avec tristesse le décès de Jean Dufour, le 7 août 2014. Il nous avait fait l'honneur et l'amitié de contribuer à la présente publication, afin de nous y faire partager sa connaissance des entreprises éditoriales de l'Institut de France et ses vues sur les exigences de l'édition de textes, à la lumière de plus d'un quart de siècle d'expérience. Nous lui dédions ce numéro des »discussions« consacré à l'édition de textes, lui qui illustra si bien cet art.

Lizenzhinweis: Dieser Beitrag unterliegt der Creative-Commons-Lizenz Namensnennung-Keine kommerzielle Nutzung-Keine Bearbeitung (CC-BY-NC-ND), darf also unter diesen Bedingungen elektronisch benutzt, übermittelt, ausgedruckt und zum Download bereitgestellt werden. Den Text der Lizenz erreichen Sie hier: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/de

PSJ Metadata
Olivier Canteaut, Rolf Große
Avant-propos
fr
CC-BY-NC-ND 4.0
Hohes Mittelalter (1050-1350)
Europa nördlich und westlich der Italienischen Halbinsel / Alte Welt
Theorie und Methode der Geschichtswissenschaften
6. - 12. Jh.
4015701-5 4044562-8
Gallia Pontificia; École nationale des chartes; Institut historique allemand; Monumenta Germaniae Historica; éditions Gallia Pontificia; École nationale des chartes; Deutsches Historisches Institut Paris; Monumenta Germaniae Historica; Editionen
500-1500
Europa (4015701-5), Papsturkunde (4044562-8)
PDF document canteaut-grosse_avant.doc.pdf — PDF document, 179 KB
O. Canteaut, R. Große: Avant-propos
In: Pourquoi éditer des textes médiévaux au XXIe siècle? 8e rencontre de la Gallia Pontificia, organisée par l’École nationale des chartes, l’Institut historique allemand et les Monumenta Germaniae Historica, Paris, 17 mai 2013, éd. par Olivier Canteaut, Rolf Große (discussions, 9)
URL: https://prae.perspectivia.net/publikationen/discussions/9-2014/canteaut-grosse_avant
Veröffentlicht am: 02.09.2014 16:20
Zugriff vom: 20.10.2020 22:14
abgelegt unter: