Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

    G. Wölfing, Das Prämonstratenser-Kloster Vessra (Benoît-Michel Tock)

    Francia-Recensio 2011/1 Mittelalter – Moyen Âge (500–1500)

    Günther Wölfing (Hg.), Das Prämonstratenser-Kloster Veßra. Urkundenregesten 1130–1573, Köln, Weimar, Wien (Böhlau) 2010, 776 S., 24 s/w Abb. (Veröffentlichungen der Historischen Kommission für Thüringen. Große Reihe, 18 – zugleich Veröffentlichungen des Hennebergischen Museums Kloster Veßra, 15), ISBN 978-3-412-20445-7, EUR 99,90.

    rezensiert von/compte rendu rédigé par

    Benoît-Michel Tock, Strasbourg

    L’abbaye de Veßra fut fondée entre 1131 et 1135 à l’initiative du comte Gotebold II de Henneberg, en Franconie (mais Veßra se situe actuellement en Thuringe). Peu connue à en dehors de la région, l’abbaye dominait la région. Elle dresse encore quelques bâtiments, tandis que de l’église subsistent quelques ruines: elle constitue le principal monument d’art roman des environs. L’église fut dédicacée en 1138. Veßra était dans la filiation de Notre-Dame de Magdebourg, jusqu’à ce qu’en 1224 elle soit intégrée à la filiation directe de Prémontré. Une seule abbaye, celle de Griffen, en Carinthie, était fille de Veßra (en 1236), mais plusieurs prévôtés, quelques monastères féminins et l’église de l’hôpital de Schweinfurt dépendaient également d’elle. Veßra n’obtint le titre abbatial qu’en 1333, ce qui montre une certaine fidélité, peut-être contrainte, aux principes de la vie canoniale. La Réforme protestante lui fut fatale: peu à peu transformée en simple bien immobilier par les comtes de Henneberg, elle fut définitivement fermée en 1573, à la mort du dernier abbé.

    Le patrimoine de Veßra était considérable. À sa fondation cependant elle ne possédait aucune paroisse, et, bien qu’elle ait mené une politique systématique d’acquisition de chapelles, ce n’est qu’en 1345 qu’elle réussit à mettre la main sur la paroisse, au demeurant très riche, de Leutersdorf. Au total cependant, elle réussit bientôt à exercer une considérable activité pastorale. À sa disparition, le patrimoine immobilier complet de l’abbaye était d’environ 260 ha de champs et de prés, plusieurs centaines d’acres de forêts, 38 terrains de chasse, 38 acres d’étangs, trois viviers à truites … Elle possédait aussi 27 chevaux, une centaine de bœufs et autant de porcs, entre 700 et 800 moutons. Son revenu annuel moyen s’élevait alors à environ 3650 florins, 2900 muids de céréales et environ 20 000 litres de vin.

    Le projet de Günther Wölfing était de présenter, sous la forme de regestes, l’ensemble des documents relatifs à l’abbaye de Veßra jusqu’à sa disparition: pas seulement, donc, les actes reçus par l’abbaye, mais également ceux qu’elle a donnés et même ceux dans lesquels elle est simplement mentionnée. Cela représente 1054 regestes, dont 503 dans lesquels Veßra est auteur ou bénéficiaire. Sur cet ensemble, 333 actes sont conservés dans le fonds d’archives principal, à l’antenne du Landeshauptarchiv Sachsen-Anhalt à Magdebourg. L’autre principal dépôt d’archives concerné est le Thüringisches Staatsarchiv de Meiningen, mais, bien entendu, les documents repris se trouvent dans de nombreux autres dépôts. Les documents recensés par Günther Wölfing sont essentiellement des originaux. Cependant, un cartulaire est mentionné pour la première fois en 1287/1317. Un répertoire d’archives est signalé en 1497, sous l’abbatiat réformateur de Peter. Ce répertoire a reçu des entrées supplémentaires jusqu’en 1548, c’est-à-dire jusqu’à quelques années avant la suppression de l’abbaye.

    Ce sont les chartes qui ont fait l’objet de regestes. Les lettres, au nombre de 774, sont recensées dans une annexe particulière, avec une analyse extrêmement sommaire. À part les deux premières, issues de la collection d’Hildegarde de Bingen, la plupart des autres sont tirées, elles aussi, de fonds d’archives et datent des XV e et XVI e siècles. D’autres annexes recensent des documents variés intéressant l’histoire de l’abbaye de Veßra: comptes (le plus ancien date de 1459), catalogues de circaries, documents nécrologiques, matricules universitaires, répertoires d’archives, censiers, inventaires de biens, documents internes notamment pour la préparation des négociations. Le livre se termine, avant le très riche index des noms de personnes et de lieux, par un catalogue des sceaux de Veßra (communauté, prévôts, abbés, couvent) qui bénéficient tous de reproductions photographiques.

    Le travail de Günther Wölfing est très soigné, avec pour chaque regeste une analyse détaillée (les toponymes et les institutions sont littéralement repris aux documents dans lesquels ils figurent), une date très précise et l’indication de la source. Un sigle particulier indique les documents issus du fonds d’archives de l’abbaye. L’ensemble constitue un magnifique instrument de travail au service des historiens de la Franconie et des spécialistes des prémontrés.

    Lizenzhinweis: Dieser Beitrag unterliegt der Creative-Commons-Lizenz Namensnennung-Keine kommerzielle Nutzung-Keine Bearbeitung (CC-BY-NC-ND), darf also unter diesen Bedingungen elektronisch benutzt, übermittelt, ausgedruckt und zum Download bereitgestellt werden. Den Text der Lizenz erreichen Sie hier: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/de

    PSJ Metadata
    Benoît-Michel Tock
    G. Wölfing, Das Prämonstratenser-Kloster Vessra (Benoît-Michel Tock)
    CC-BY-NC-ND 3.0
    Hohes Mittelalter (1050-1350), Spätes Mittelalter (1350-1500)
    Deutschland / Mitteleuropa allgemein
    Kirchen- und Religionsgeschichte, Siedlungs-, Stadt- und Ortsgeschichte
    16. Jh., Mittelalter
    4011882-4 4567529-6 4049007-5 4062132-7
    1130-1573
    Deutschland (4011882-4), Stift Kloster Veßra (4567529-6), Regest (4049007-5), Urkunde (4062132-7)
    PDF document woelfing_tock.doc.pdf — PDF document, 94 KB
    G. Wölfing, Das Prämonstratenser-Kloster Vessra (Benoît-Michel Tock)
    In: Francia-Recensio 2011/1 | Mittelalter - Moyen Âge (500-1500)
    URL: https://prae.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2011-1/MA/woelfing_tock
    Veröffentlicht am: 08.03.2011 11:50
    Zugriff vom: 20.01.2020 15:29
    abgelegt unter: