Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

L. Herbst, Hitlers Charisma (Lionel Richard)

Francia-Recensio 2012/2 19./20. Jahrhundert – Histoire contemporaine

Ludolf Herbst, Hitlers Charisma. Die Erfindung eines deutschen Messias, Frankfurt a. M. (S. Fischer) 2010, 330 S., ISBN 978-3-10-033186-1, EUR 22,95.

rezensiert von/compte rendu rédigé par

Lionel Richard, Paris

Né en 1943, Ludolf Herbst a enseigné l’histoire contemporaine à Berlin, à l’université Humboldt, de 1991 à 2008. Il est l’auteur, notamment, d’un ouvrage remarquable de rigueur et de sobriété sur l’Allemagne nazie 1 . Cette fois, il s’est penché attentivement sur une donnée que les livres innombrables sur le national-socialisme, ainsi que les séquences filmées le concernant, ont colportée sans analyse ni vérification effective: le prétendu » charisme « de Hitler.

À travers cette ligne d’approche, il détruit les fables qui auréolent le Führer , le chef suprême, fables maintenant solidement ancrées, hélas, dans le monde entier. Et, tout d’abord, l’antisémitisme de Hitler, qui ne date pas de ses années d’errance à Vienne avant 1912, mais de 1918–1919, dans le chaos de la défaite et de la guerre civile. C’est ce contexte social qui forme Hitler politiquement. Il est suffisamment intelligent pour saisir qu’il peut tracer, à l’intérieur du mouvement d’opposition de l’armée vaincue aux nouvelles institutions républicaines, son propre itinéraire. Est-il reconnu spontanément, par ses camarades qui l’écoutent parler, comme un » chef « ? Nullement. Mais il prend conscience qu’il doit apprendre à le devenir et que, pour y arriver, l’appui de certaines couches de la société lui est absolument nécessaire.

Ludolf Herbst présente ici d’utiles points de comparaison. En 1922, l’association antisémite la plus importante compte en Bavière 200 000 membres environ. En 1923, la manifestation coordonnant toutes les »unions patriotiques« à Munich rassemble 50 000 personnes. Or, seulement quelques milliers d’Allemands assistent aux discours de Hitler à cette époque, 7000 au maximum. C’est dire combien son ›charisme‹ est tout relatif. En vérité, montre Ludolf Herbst, ce ›charisme‹ a été une construction du Parti national-socialiste, jusqu’à être adopté, d’ailleurs, comme une »stratégie de propagande«.

À partir de 1925, l’image du chef suprême, du Sauveur, du Messie attendu, fut »le principal moyen d’intégration du mouvement national-socialiste« dans la société allemande (p. 196). La ›machine‹ du parti, utilisant toutes les ressources modernes de la publicité, fonctionna pour la ›mettre en scène‹, avec des rituels consacrés, voire des chorégraphies. Sous cet aspect, l’habileté des dirigeants nazis (Rudolf Hess, Hermann Göring, Joseph Goebbels, etc.) fut de procéder à la fondation, pour chaque catégorie de la population, d’une organisation spécifique – éparpillement facilitant le ›lien‹ avec Hitler en le multipliant.

Au-delà de 1933, le » charisme « du chef suprême prend une autre dimension: il est donné à percevoir comme un élément ›inné‹ de la personnalité de Hitler. La photographie et le film, dans la mesure où le gouvernement nazi tient sous sa coupe tous les moyens de diffusion d’une culture de masse obéissant à sa » conception du monde « , sont alors les instruments privilégiés pour la propagation de cette » légende « . Face à ce qui n’est qu’une » fiction « , il y a encore malheureusement, souligne Ludolf Herbst (p. 272), des historiens ne prenant aucun recul critique devant toute cette prolifération d’images. Ces historiens »se révèlent ainsi comme les dernières victimes des mises en scène de la propagande national-socialiste et de son art de la manipulation«.

1 Ludolf Herbst, Das nationalsozialistische Deutschland 1933–1945, Frankfurt/M 1996.

Lizenzhinweis: Dieser Beitrag unterliegt der Creative-Commons-Lizenz Namensnennung-Keine kommerzielle Nutzung-Keine Bearbeitung (CC-BY-NC-ND), darf also unter diesen Bedingungen elektronisch benutzt, übermittelt, ausgedruckt und zum Download bereitgestellt werden. Den Text der Lizenz erreichen Sie hier: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/de

PSJ Metadata
Lionel Richard
L. Herbst, Hitlers Charisma (Lionel Richard)
CC-BY-NC-ND 3.0
Zeitgeschichte (1918-1945)
Deutschland / Mitteleuropa allgemein
Geschichte allgemein
1930 - 1939, 1940 - 1949
4011882-4 118551655 4009779-1 4155572-7
1938-1945
Deutschland (4011882-4), Hitler, Adolf (118551655), Charisma (4009779-1), Führerprinzip (4155572-7)
PDF document herbst_richard.doc.pdf — PDF document, 97 KB
L. Herbst, Hitlers Charisma (Lionel Richard)
In: Francia-Recensio 2012/2 | 19./20. Jahrhundert - Histoire contemporaine
URL: https://prae.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2012-2/ZG/herbst_richard
Veröffentlicht am: 20.07.2012 14:55
Zugriff vom: 22.02.2020 16:10
abgelegt unter: