Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

    É. Cheauré, S. Paletschek, N. Reusch (Hg.), Geschlecht und Geschichte in populären Medien (Marie-Claire Hoock-Demarle)

    Francia-Recensio 2014/4 19./20. Jahrhundert – Histoire contemporaine

    Élisabeth Cheauré, Sylvia Paletschek, Nina Reusch (Hg.), Geschlecht und Geschichte in populären Medien, Bielefeld (transcript) 2013, 314 S., zahlr. Abb. (Historische Lebenswelten in populären Wissenskulturen, 9 ), ISBN 978-3-8376-2373-4, EUR 32,80.

    rezensiert von/compte rendu rédigé par

    Marie-Claire Hoock-Demarle, Paris

    L’ouvrage »Geschlecht und Geschichte in populären Medien« s’inscrit dans la collection »Historische Lebenswelten in populären Wissenskulturen/History in Popular Cultures« qui compte déjà neuf volumes publiés depuis 2009 par les éditions Transcript à Bielefeld. Il réunit quinze contributions (dont une seule d’un contributeur masculin) présentées lors d’un colloque qui s’est tenu en décembre 2011 à Fribourg-en-Brisgau, à l’initiative du groupe de recherches de la DFG »Historische Lebenswelten in populären Wissenskulturen der Gegenwart« et du Arbeitskreis Historische Frauen- und Geschlechterforschung (AKHFG).

    L’introduction conséquente des éditrices (Sylvia Paletschke et Nina Rausch) replace l’ensemble de ces contributions dans le débat très actuel de la recherche sur le genre ( Genderforschung ), faisant de la catégorie »sexe, rapports de sexes, genre« un élément essentiel d’une historiographie qui ne se réduit pas au seul champ académique traditionnel et masculin: »La catégorie sexe/rapports de sexes est tout autant constitutive pour les sujets que pour les objets de l’histoire […]. C’est une catégorie qui pénètre l’ensemble du champ de l’écriture et de la représentation historiques.« Plaidant avec force pour une »geschlechtersensible Populärgeschichtsforschung«, les auteures en concluent – comme le démontre à leurs yeux l’ensemble des études présentées – que la prise en compte dans une perspective genrée de moments de l’histoire des femmes et de figures de femmes tels qu’ils apparaissent dans les médias populaires les plus divers permet de mettre à jour nombre de cas où »les femmes deviennent des sujets et des actrices de l’écriture de l’histoire«.

    Les quatorze contributions qui suivent frappent par leur extrême diversité qu’il s’agisse des moments historiques auxquels il est fait référence, des figures de femmes ou des médias populaires retenus ici. Les contributions considèrent tour à tour la ménagère romaine telle que représentée dans les manuels scolaires allemands et turcs du XX e siècle, une célèbre empoisonneuse du XIX e siècle, objet de scandale devenue sujet d’une bande dessinée, quelques héros masculins – Gengis Khan ou Napoléon – caricaturés dans une perspective féministe qui se joue des genres dans des romans et films récents ou les rares »walkyries« qui tentent, en transgressant les genres, de faire leur place au sein de la musique rock de Heavy Metal. Manuels scolaires (2), revues du XIX e et XX e siècles (4), presse contemporaine mais aussi séries TV (2), films (2), bande dessinée (1) ou textes rock (1) sont autant de supports-médias privilégiés de ces études qui traitent soit de figures féminines historiques comme Charlotte Corday soit de groupes de femmes dans une situation historique donnée comme les jeunes filles à éduquer du XIX e siècle, les Trümmerfrauen de Berlin 1945, les femmes juives des ghettos de Lituanie, soit encore des rapports homme/femme dans leur évolution historique (»Zeitreisen«) ou des transgressions de genre.

    L’intérêt de ces études qui, au premier abord, peuvent paraître hétéroclites, est double: non seulement elles offrent un large éventail de ce qui constitue au fil des siècles les modes d’expression de la littérature populaire mais elles mettent en lumière une représentation des femmes où celles-ci sont, parfois deviennent »actrices« de l’histoire, contribuant ainsi à la construction d’une histoire et d’une écriture de l’histoire genrées. Certes, certains choix de médias populaires peuvent paraître insolites et se prêtent mal à la démonstration. Certaines démarches sont quelque peu forcées afin de mieux se couler dans le moule établi dès l’introduction du rôle central – voire exclusif – de la catégorie »Geschlecht« et »Gender« dans la construction de cette histoire. De même, l’invention d’un vocabulaire lui-même genré à l’excès tel que »Vergeschlechtlichung«, »das historische Feld war gegendert«, »geschlechtersensibel«, »vergeschlechtliche Identitäten«, entre autres, peut causer quelque difficulté de lecture et plus encore de traduction. Mais l’intérêt, voire l’originalité du recueil, qui par moments pourrait passer pour un manifeste de la Genderforschung, tient à l’intérêt qu’il porte à des formes de représentations historiques populaires longtemps négligées et à une approche renouvelée par le biais de ces médias populaires de l’histoire des femmes où, à l’inverse de la tradition historiographique académique et essentiellement masculine, les femmes, longtemps reléguées au rôle d’objets, réussissent à s’inscrire comme actrices de l’histoire de leur temps.

    Lizenzhinweis: Dieser Beitrag unterliegt der Creative-Commons-Lizenz Namensnennung-Keine kommerzielle Nutzung-Keine Bearbeitung (CC-BY-NC-ND), darf also unter diesen Bedingungen elektronisch benutzt, übermittelt, ausgedruckt und zum Download bereitgestellt werden. Den Text der Lizenz erreichen Sie hier: http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/de

    PSJ Metadata
    Marie-Claire Hoock-Demarle
    É. Cheauré, S. Paletschek, N. Reusch (Hg.), Geschlecht und Geschichte in populären Medien (Marie-Claire Hoock-Demarle)
    CC-BY 3.0
    Neuere Zeitgeschichte (1945-heute), Neuzeit / Neuere Geschichte (1789-1918), Zeitgeschichte (1918-1945)
    Weltgeschichte
    Geschichte des Journalismus (Zeitungen etc. und Personen), der Medien und der Kommunikation, Geschlechtergeschichte
    19. Jh., 20. Jh., 21. Jh.
    4018202-2 4071769-0 4210408-7 4020548-4 4071776-8 4125858-7 4037877-9 4169187-8
    1900-2012
    Frau (4018202-2), Geschichtsbild (4071769-0), Geschichtsdarstellung (4210408-7), Geschlechterbeziehung (4020548-4), Geschlechterrolle (4071776-8), Massenkultur (4125858-7), Massenmedien (4037877-9), Medien (4169187-8)
    PDF document cheaure_hoock-demarle.doc.pdf — PDF document, 104 KB
    É. Cheauré, S. Paletschek, N. Reusch (Hg.), Geschlecht und Geschichte in populären Medien (Marie-Claire Hoock-Demarle)
    In: Francia-Recensio 2014/4 | 19./20. Jahrhundert - Histoire contemporaine | ISSN: 2425-3510
    URL: https://prae.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2014-4/ZG/cheaure-paletschek-reusch_hoock-demarle
    Veröffentlicht am: 05.12.2014 13:40
    Zugriff vom: 17.10.2019 05:34
    abgelegt unter: