Direkt zum Inhalt | Direkt zur Navigation

C. Hiepel, Willy Brandt et Georges Pompidou (Mathieu Flonneau)

Francia-Recensio 2017/2 19.‒21. Jahrhundert ‒ Époque contemporaine

Claudia Hiepel, Willy Brandt et Georges Pompidou. La politique européenne de la France et de l’Allemagne entre crise et renouveau, Villeneuve-d’Ascq (Presses universitaires du Septentrion) 2016, 313 p. (Histoire et civilisations), ISBN 978-2-7574-1156-8, EUR 29,00.

rezensiert von/compte rendu rédigé par

Mathieu Flonneau, Paris

Vu de France, et alors que le premier voyage diplomatique des derniers vainqueurs des élections présidentielles hexagonales depuis les années 1980 consacre l’Allemagne comme destination imposée et naturelle, il peut apparaître légitime de remonter aux racines de ce lien privilégié entretenu par les deux anciens ennemis au prisme de ce qu’il est convenu de dénommer la »construction européenne«. Le précieux ouvrage de Claudia Hiepel y aide concrètement et apporte sur ce point des éclairages utiles en se consacrant à une période dont la réputation est inférieure à la réalité, si l’on en croit, la démonstration magistrale proposée dans les 300 pages de ce »Willy Brandt et Georges Pompidou. La politique européenne de la France et de l’Allemagne entre crise et renouveau«.

L’auteure produit ici une version abrégée quoique toujours très substantielle de sa thèse d’habilitation déposée en 2010 à l’université de Duisbourg-Essen. La mise au point effectuée dans la postface s’attache à dépasser le »pathos«(sic !) classique du sujet et rappelle les distinctions diverses qui ont accompagné et récompensé ce travail de recherche au long cours consacré à la construction européenne contemporaine. Ayant reçu notamment le prix Willy Brandt, de la fondation du même nom, et le prix parlementaire franco-allemand, ce travail a donc été jugé important en dehors de la seule communauté des chercheurs dont la reconnaissance ne saurait heureusement en aucun cas résumer la portée d’un tel travail intellectuel.

Vingt-cinq pages d’appareillage critique, archivistique et bibliographique – auquel, vrai bémol, il manque un index nominatif pour l’ensemble du volume et pourquoi pas également une chronologie thématique – étayent les développements de l’historienne. Sept chapitres équilibrés structurent le livre, proposant des va-et-vient entre les deux hommes, les deux pays, leurs négociateurs et l’entité européenne qui volens nolens, au fil des crises, continue de se dessiner et de se mettre opérationnellement en place. De ce point de vue, »l’intégration européenne«semble évidemment devoir beaucoup à la bonne fortune des ententes du bilatéralisme franco-allemand quelquefois contrarié. »Achèvement, approfondissement, élargissement«(p. 11) ne sont rien et n’existent pas sans les relations quotidiennes nouées et entretenues entre Paris et Bonn. L’attention portée par Hiepel aux parcours personnels des deux acteurs qu’étaient Willy Brandt et Georges Pompidou, aux cultures politiques éloignées mais pas incompatibles, constitue une entrée indispensable pour comprendre la période. L’ouvrage dépasse les réputations de l’Ostpolitik et de l’héritage gaullien, superbe d’indépendance, en montrant les accommodements raisonnables des dirigeants, des classes politiques et des opinions publiques pour dépasser ce que certains ont parfois qualifié d’»euro-sclérose«.

Le livre tout entier est donc particulièrement remarquable car complémentaire de précédentes études de fonds lancées notamment en France par l’Institut Georges-Pompidou – quitte parfois à en infléchir la portée sur certains points (p. 17). Avec méthode, Hiepel déconstruit la téléologie européaniste et révèle par conséquent toute la complexité de cette »charnière«Brandt-Pompidou trop souvent tenue pour secondaire.

La question lancinante traditionnelle: »Quo Vadis Europe?«, posée p. 266 et formulée également en tête du chapitre 4: »Quelle Europe?«accompagne le questionnement général qui ne se limite donc pas à une relation de »couple«, au lien solide par-delà les effusions réconciliatrices et flamboyantes, mais explore au plus près des archives diplomatiques les finalités. Coopération politique et possible Union européenne sont donc explorées par l’historienne sommet par sommet au fil de la chronologie de ces quatre années.

Les problématiques de l’entrée de la Grande-Bretagne dans la communauté et celle de l’UEM (Union économique et monétaire) furent des chantiers décisifs à l’époque, parmi d’autres certes, mais l’ouvrage montre bien que les temps de ralentissement de la croissance, puis de crise économique avec la fin des Trente Glorieuses en France et bientôt aussi du miracle allemand (Wirtschaftswunder) outre-Rhin, ont pesé sur une trajectoire finalement chaotique, effectivement située »entre crise et renouveau«.

Pour finir, la couverture mérite d’être saluée également car en choisissant d’illustrer par un dessin de Calvi datant du 28 janvier 1971 qui témoigne des soins portées par les deux personnalités dirigeantes, caricaturées en jardiniers – cigarettes à la bouche! –, au développement industriel et à un paysage florissant d’usines, Claudia Hiepel et son éditeur ont souhaité incarner un processus dont l’éloignement supposé est parfois devenu un argument politique ravageur.

Lizenzhinweis: Dieser Beitrag unterliegt der Creative-Commons-Lizenz Namensnennung-Keine kommerzielle Nutzung-Keine Bearbeitung (CC-BY-NC-ND), darf also unter diesen Bedingungen elektronisch benutzt, übermittelt, ausgedruckt und zum Download bereitgestellt werden. Den Text der Lizenz erreichen Sie hier: https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/

PSJ Metadata
Mathieu Flonneau
Willy Brandt et Georges Pompidou
La politique européenne de la France et de l’Allemagne entre crise et renouveau
fr
CC-BY-NC-ND 4.0
Neuere Zeitgeschichte (1945-heute)
Frankreich und Monaco, Deutschland / Mitteleuropa allgemein
Politikgeschichte
20. Jh.
Brandt, Willy (11851444X), Pompidou, Georges (118792792), Europäische Politische Zusammenarbeit (4068298-5)
PDF document hiepel_flonneau.doc.pdf — PDF document, 334 KB
C. Hiepel, Willy Brandt et Georges Pompidou (Mathieu Flonneau)
In:
URL: https://prae.perspectivia.net/publikationen/francia/francia-recensio/2017-2/zg/hiepel_flonneau
Veröffentlicht am: 13.06.2017 15:38
Zugriff vom: 21.02.2020 21:15
abgelegt unter: